Qui sommes nous ?

Un lui,
Une elle,
Un voyage,
Une histoire…

LUI:

Yann, la trentaine, ingénieur en nouvelles technologies, anciennement consultant en Business Intelligence (si si !), chef de projet et un temps, militaire…

Toujours passionné de sports et de défis en tous genres, j’ai une attirance particulière pour les sports dits « à sensations » : chute libre, parapente, moto, plongée, kite-surf, windsurf, wakeboard, snowboard, trail et ultra-trail… Le sport a longtemps été mon exutoire.

Fervent adepte de la procrastination (mais pourquoi faire aujourd’hui ce que l’on n’aura même pas envie de faire demain ?) administrative (mot important dans le contexte), je me donne à 100% dans les défis que je me lance. Certes, avec plus ou moins de succès (saleté d’UTMB, je l’aurai un jour, je l’aurai !) mais toujours autant de plaisir (perdre ses ongles de doigts de pied, ça n’a pas de prix). Un peu casse-cou, parfois franchement casse-c******, « Fou volant », « Motard écervelé » et moins souvent « cerf-volant » sont des qualificatifs qui reviennent.

La photo est une autre de mes passions : depuis que mon grand-père m’a transmis son goût pour les belles images, cette sensibilité ne m’a plus quittée. Après avoir eu la chance de découvrir de splendides contrées avec mes parents, c’est à travers les photos que j’ai pu voyager et m’évader de mon quotidien de bureau. Si je devais rester lézarder devant le petit écran, ce serait pour vivre la beauté des reportages National Geographic. Mais pourquoi se contenter de les vivre par procuration ?

Comme vous pourrez le constater sur le blog, si Aurélie représente la plume – l’essence même de notre blog-, je me concentre pour ma part sur l’aspect photographique de notre nouvelle existence. J’espère ainsi pouvoir vous faire vivre l’expérience avec nous et qui sait, vous donner l’envie de tout plaquer vous aussi !

Mon expérience de vie est ainsi marquée par des voyages et des revirements : mon année d’Erasmus en Finlande m’a donné l’envie de découvrir et de vivre dans des pays qui me sont étrangers pour rencontrer les cultures et mentalités qui y sont propres. En 2008, mon engagement dans la Marine Nationale découlait déjà de la volonté de servir mon pays et de me sentir plus utile. Cette expérience exceptionnelle au sein des forces spéciales françaises m’a permis d’apprendre beaucoup sur moi-même et m’a également permis de faire mon premier voyage en Afrique : vrai choc des cultures et ressenti d’une immense injustice à la vision du dénuement de ces populations de la corne de l’Afrique.

Quelques années de travail de bureau avec la « tête dans le guidon », de nombreux changements de poste et déménagements plus tard, pour répondre à mon envie insatiable d’apprendre, de partager et de bouger, mais après avoir rencontrée celle qui m’apporte la stabilité sentimentale, un changement de cadre de vie semblait important.

Aujourd’hui, mon grand âge et ma grande expérience professionnelle (jamais plus de 2 ans chez le même client, voir 1 an, ça aide) m’incitent une nouvelle fois (après être parti traquer les trafiquants de drogue, les pirates et autres preneurs d’otages) à vouloir donner plutôt que recevoir. Retourner à des valeurs de solidarité, d’humanisme, de partage, d’entraide et surtout, de respect de notre environnement et de la nature.

Bien entendu, si vous me le demandez, je vous enverrai quand même notre IBAN si vous partagez notre état d’esprit et ne savez pas quoi faire de vos millions (d’euros, de yen ou de pesetas, peu importe 😉) Promis, j’en ferai bon usage !

J’aimerai pouvoir de nouveau me sentir utile, via la permaculture, le développement durable ou tout autre expérience enrichissante qui pourra par la suite être transmise et utile à ceux que notre chemin nous permettra de rencontrer.

Désormais, fini la planification à outrance, les budgets à gérer, les équipes à encadrer, la gestion à long terme. « Back to basics ». Vivre au jour le jour, sans savoir où demain nous amènera, ni qui nous rencontrerons …

ELLE:

Ce qui me caractérise le mieux est sans doute les métamorphoses continuelles qui ont rythmé mon existence. A l’instar du fameux insecte rampant, puis ailé, ma vie est une alternance de périodes sédentaires où, bien que professionnellement épanouie et très active, je me sens comme cloisonnée dans cette vie de chenille malhabile, limitée et mono-tâche. Puis, la mue prend place et je me transforme en papillon volant au quatre coins du monde pour aller en butiner les plus subtiles senteurs.

Tout comme le caméléon, je m’adapte avec aisance à tous types d’environnements. D’ailleurs, je les aime multiples, variant, riches et n’hésite donc pas à modeler ma vie pour en voir de toutes les couleurs.

Toujours à l’affût de rencontres, d’apprentissages et de découvertes, je me lance sans cesse à l’assaut de nouveaux défis et challenges. Parfois je perds, parfois je gagne, mais toujours je donne le meilleur de moi-même et tends à tout pour réaliser mes rêves et ce qui me tient à cœur.

D’un naturel altruiste et appréciant fondamentalement les humains, j’aime faire plaisir et me rendre utile. Mais c’est dans la nature et en présence d’animaux que je me ressource pleinement. En somme, le respect est pour moi la plus noble des vertus. Et outre celui que nous nous devons entre êtres humains, celui que nous portons aux animaux et à la Terre me semble fondamental. C’est pourquoi ce voyage, ce nouveau départ, cette nouvelle vie, se veulent proches de la Nature, voire même en cohésion, en symbiose avec elle.

Pour en venir au plus factuel, je m’appelle Aurélie et malgré une présence non négligeable de cheveux blancs – la sagesse paraît-il – , je suis au début de la trentaine. Et puisque mes parents m’ont offert les plus beaux dons qui soient, à savoir des racines et des ailes, ma vie fut partagée entre les deux pendants de mon signe astrologie ; la Vierge.

Vierge sage, posée, méticuleuse, telle fut ma vie « ici ». Bien qu’ayant travaillé dans de très divers domaines (télévision, moto, événementiel, distribution de marques et bien d’autres encore), le dénominateur commun de ceux-ci est la coordination. En effet, j’aime penser, prévoir, organiser. Bref, ce qui me nourrit, c’est de donner forme et vie aux projets, quels qu’ils soient.

Mais la vierge folle n’est pas en reste et m’a emmenée – quasi malgré moi – dans une myriade d’aventures toutes plus exotiques les unes que les autres, à la rencontre de nouvelles cultures, philosophies et modes de vie. Du plus profond de l’Amazonie, à sillonner le sous-continent indien en passant par les Chemins de Compostelle ou la muraille de Chine, mes précédents voyages au long cours m’ont permis d’aller à la Source pour me former dans les médecines alternatives qui me passionnent. J’en ai aussi profité pour développer mes connaissances en agro-écologie, que ce soit dans l’élevage, notamment des chevaux que j’affectionne tant, mais aussi dans la culture biodynamique, la cueillette des plantes sauvages ou plus brièvement, les principes de base de la permaculture.

NOUS:

L’envie de partager, d’être utile, de servir une cause juste, d’apporter quelque chose à cette terre et de vivre selon nos principes – nous sommes depuis longtemps adeptes du bio et du commerce local – . Tout cela nous incite à tout plaquer de nouveau et à partir chercher un sens à notre existence. Cette fois en charmante compagnie et nous partageons cette envie de nous retrouver, tout en apportant à nos semblables autant que nous pouvons recevoir.

Le 1er mars 2017, nous rendons donc les clefs de notre maison, après avoir vendu la voiture, confié les chats, donné ou vendu le reste de nos affaires. Nous prenons avec nous ce qui nous est strictement nécessaire : une tente, des sacs de couchages, un réchaud, quelques affaires de rechange et nos sacs à dos…

Nous sommes partis pour durer… Nous avons envie de partages, d’échanges, de rencontres et d’émerveillements. Nous verrons où cela nous mène. Nous n’avons ni obligation, ni objectif autre que celui de nous faire plaisir, en vivant, en apprenant, en recevant et surtout en donnant tout au long du chemin…

Nous espérons que notre histoire vous donnera envie à vous aussi de voyager, de vous engager ou tout simplement de soutenir une cause qui vous semble juste (consommer local, réduire votre empreinte écologique, passer sous l’indice IMC 40 …) et vous donner le courage de réaliser vos rêves !

Revenir à Lui
Revenir à Elle